LES PLUS BEAUX HÔTELS D’AVIGNON


05 juillet 2024

Crédit : @Christophe Bielsa

La Cité des Papes est l’étape idéale pour une escapade à la découverte des beautés naturelles de la Provence. Pour rayonner sur les routes du Luberon ou du Gard, voici nos adresses de charme préférées.

 

Le Prieuré Baumanière

Le lieu : sur la rive droite du Rhône, à Villeneuve-lès-Avignon, l’hôtel est proche de la tour Philippe le Bel et face aux célèbres remparts d’Avignon.

L’esprit : ce fleuron des Relais & Châteaux dans le Gard a été créé par Jean-André et Geneviève Charial dans un ancien prieuré du 14ème siècle. S’il est en cœur de ville, on y retrouve tout ce qui fait le succès de leur domaine provençal des Baux-de-Provence à Baumanière. Les 39 chambres de cet hôtel près d’Avignon à la décoration contemporaine, agrémentée par quelques touches provençales, composent avec l’architecture historique du lieu pour offrir une atmosphère d’élégance confortable. L’ancien cloître, le jardin avec ses massifs de rosiers, sa treille de glycine centenaire et ses platanes qui abritent le Bistro’ Chic, la piscine extérieure, tout ici invite à un séjour apaisant dans une ambiance romantique.

Le plus : la cuisine, bien sûr. Au restaurant Le Prieuré, la table gastronomique de l’hôtel, le chef Christophe Chiavola sert, au dîner, une cuisine provençale étoilée fidèle à l’ADN de Baumanière.

7 Place du Chapitre, 30400 Villeneuve-lès-Avignon

 

La Mirande

Le lieu : en plein centre-ville, à l’ombre des murs du Palais des Papes.

L’esprit : construite il y a sept siècles pour le cardinal de Pellegrue, neveu du premier pape avignonnais Clément V, cette magnifique demeure abrite, derrière la façade de pierre blonde dessinée par Pierre Mignard au 17ème siècle, l’un des hôtels les plus célèbres de la Cité des Papes. La famille Stein qui l’a rachetée il y a une trentaine d’années en a confié la restauration à l’architecte Gilles Grégoire et c’est François-Joseph Graf qui a signé la décoration de cet admirable écrin de raffinement. Les 26 chambres et suites de l’hôtel 5 étoiles s’habillent chacune d’une toile imprimée différente, héritage du goût pour l’exotisme caractéristique du 18ème siècle. Miroirs anciens, cheminées, mobilier d’époque participent à dessiner une atmosphère de beauté intemporelle. La Mirande est l’adresse favorite des comédiens invités au Festival d’Avignon en juillet ou pour un week-end de dernière minute pour aller les applaudir.

Le plus : la mise en valeur d’une haute gastronomie par le chef Florent Pietravalle. Sa cuisine méditerranéenne est à découvrir à la table étoilée du restaurant gastronomique, mais aussi dans une ambiance de taverne au nouveau restaurant Mirage ou à la Table d’hôtes. Des hôtes qui sont d’ailleurs invités à connaître les secrets du chef en participant à des cours de cuisine et de pâtisserie sur le vieux fourneau à bois des anciennes cuisines de l’hôtel particulier...

Place de l’Amirande, 84000 Avignon

 Capture d’écran 2024-07-04 172508.png (302 KB)

Hôtel de Cambis

Le lieu : à l’angle de la rue Joseph Pernet et de la rue de la République, à l’intérieur des remparts et à quelques minutes de tous les sites touristiques de la ville. La collection Yvon Lambert est à 50 mètres, dans l’Hôtel de Caumont, le Musée lapidaire juste en face dans l’ancienne église des Jésuites et le Palais des Papes à cinq minutes à pied.

L’esprit : c’est le genre de Boutique-Hôtel qui manquait à la Cité des Papes. Ouvert il y a juste deux ans, l’Hôtel de Cambis occupe un ensemble de trois immeubles historiques. Le plus ancien a été érigé au 17ème siècle pour les Chevaliers de Cambis d’Orsan, une famille de nobles florentins. Le décor basé sur la thématique des nuances du vin a permis à la décoratrice Julie Gauthron de jongler avec les couleurs. Les 41 chambres et suites qui bénéficient de jolies dimensions, combinent éléments intemporels (parquet en point de Hongrie, moulures) à un mobilier design où l’on retrouve les signatures de Kartell, de Beauregard pour le carrelage et de Salers pour les faïences.

Le plus : le Bar à vin l’Orsan. L’hôtel étant placé sous les couleurs des vins de la vallée du Rhône, ce bar-lounge est l’endroit tout indiqué pour en faire la dégustation en profitant des conseils et anecdotes du sommelier...

89 Rue Joseph Vernet, 84000 Avignon

 Capture d’écran 2024-07-04 172540.png (324 KB)

La Divine Comédie

Le lieu : au fond d’une impasse, tout près du Palais des Papes

L’esprit : une maison d’hôtes au charme raffiné d’une maison de famille aristocratique. Cette grande bâtisse aux allures d’hôtel particulier construite aux 18ème et 19ème siècles à l’emplacement de la demeure du cardinal Amédée de Saluces, a dernièrement abrité une école de langues. Il aura fallu sept ans de travaux pour en faire un havre de confort élégant niché dans le plus grand jardin privé d’Avignon. Les dallages et parquets anciens, les bibliothèques, les cheminées en marbre, les escaliers monumentaux, le mobilier d’époque, les tableaux et gravures, tout ici invite à une parenthèse enchantée, hors du temps. Toutes différentes, les 5 suites offrent une atmosphère retour de voyage en harmonie avec l’esprit des lieux.

Le plus : l’espace bien-être installé dans un adorable petit pavillon, La Folie, à l’ombre des bambous du jardin. Il comprend une salle de soins, un sauna, un hammam, un jacuzzi extérieur et un bassin de nage de 15m de long...

16 Impasse Jean Pierre Gras, 84000 Avignon

 

Article écrit par Christian-Luc Parison