Jay-Jay Johanson

Jay-Jay Johanson, de son vrai nom Jäje Johansson, né le 11 octobre 1969 à Trollhättan en Suède, est un auteur-compositeur-interprète suédois.

Jäje Johanson est né en 1969 à Trollhättan, en Suède, dans une famille modeste. Il grandit dans la ville de Skara, où il se met très tôt à la musique en écoutant du hard rock et en fondant, à 10 ans, un groupe de punk (May Tuck). Il apprend en même temps la clarinette et le saxophone, et ne cesse de composer.

À 15 ans, il découvre le jazz, dont son père est un passionné. Cette découverte influencera beaucoup ses compositions futures. Son nom de scène est par ailleurs inspiré du célèbre tromboniste jazz Jay Jay Johnson.

Hésitant, pensant faire de la musique un loisir, s'essayant aux études d'architecture, il finit par étudier l'art moderne à Stockholm pendant 4 ans, et développe sa créativité musicale.

Il finit par quitter le quartet de jazz dont il faisait partie, et se met à composer avec une boîte à rythmes et un synthétiseur.

En 1994, il découvre l'album Dummy de Portishead, et s'intéresse au trip hop mêlant les harmonies du jazz aux rythmiques du hip-hop. Il songe à composer un album, avec l'aide précieuse de son compère Erik Janson.

Il est contacté par BMG en 1996 et enregistre son premier album, Whiskey. Il ne cesse dès lors d'écrire des chansons et sort album après album, son style évoluant sans cesse, tantôt électronique, tantôt chanson, tantôt jazz...

Il participe au Melodifestivalen 2013 avec la chanson Paris.

On peut le définir comme étant un crooner pop, un dandy musical. Sa musique évolue entre jazz, trip hop et dance, notamment sur son album Rush. Il rend un hommage appuyé aux Cocteau Twins et à Siouxsie and the Banshees. Beaucoup d'arrangements utilisent des sons électroniques, en particulier les parties rythmiques. Sa voix particulière, aiguë et caressante, androgyne, envoûtante, met parfaitement en valeur ses textes mélancoliques, d'une tristesse profonde.

Ses textes sont en anglais, jamais en suédois. Il fait parfois appel à la langue française dans ses chansons (Quel Dommage, par exemple), et à plusieurs reprises une jeune femme vient prononcer des paroles dans un français parfait, comme sur les chansons Jay Jay Johanson (où la chanteuse française Valérie Leulliot du groupe Autour de Lucie lui donne la réplique) ou Déjà vu.

Top Titres

She Doesn't Live Here Anymore 1

She Doesn't Live Here Anymore

On the Radio 2

On the Radio

Believe in Us 3

Believe in Us

As Good As It Gets 4

As Good As It Gets

Heard Somebody Whistle 5

Heard Somebody Whistle

Suffering 6

Suffering

It Hurts Me So 7

It Hurts Me So

Keep It A Secret 8

Keep It A Secret

Far Away 9

Far Away

Colder (I Want You No More) 10

Colder (I Want You No More)

Top Albums

Poison
Poison
pistes
The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known
The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known
pistes
Whiskey
Whiskey
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article